Prédécesseurs

ROBERT, Pierre (ca 1620-1699)

Pierre ROBERT (ca 1620-1699). Après des études musicales au sein de la Maîtrise de Notre-Dame de Paris, Pierre Robert prit la tête, en 1643, de la Maîtrise de la cathédrale de Senlis, ville qu’il quitta en 1650 pour Chartres. Il n’y resta que quelques mois, assurant l’intérim suite au décès de Vincent Jolliet, le maître de musique de la cathédrale. Il revint à Senlis comme Maître de musique puis, en avril 1653, fut nommé Maître de musique de Notre-Dame de Paris, poste qu’il occupa jusqu’en 1662. Le 8 juillet 1663, Louis XIV le choisit avec Henry Du Mont afin d’occuper l’un des quatre postes de Sous-Maître de la Chapelle royale, aux côtés de Thomas Gobert et Gabriel Expilly.  Après les démissions de ces deux derniers en 1668, Robert et Du Mont se partagèrent le service annuel de la Chapelle du roi et s’attachèrent à développer le motet à grand chœur ou grand motet, genre emblématique de la musique religieuse du Grand Siècle. Au moment où la Cour s’installa à Versailles en 1682 et où Louis XIV souhaita donner une dynamique nouvelle à la création d’un style français d’apparat, les deux Sous-Maîtres quittèrent leur service. Le roi, reconnaissant, les gratifia de bénéfices divers et ordonna l’impression d’un grand nombre de leurs motets à grand chœur. Robert mourut le 28 décembre 1699, très probablement, et fut inhumé le lendemain en l’église Saint-Nicolas-des-Champs.

[Anne-Sophie Pernet]